Discrete Class-A Topologie
Une des spécialités elysia: Le circuit audio de l'xpressor est conçu en composants “distincts” et n'utilise donc aucun circuit intégré.

Lire les détails

Lire les détails

Pour expliquer les nombreux avantages des circuits analogiques 'discrets' on a décidé de prendre comme comparaison un domaine de prime abord éloigné de celui du son, la cuisine! Pourtant les métaphores culinaires en musique peuvent être nombreuses et la conception de circuits analogiques n'échappent pas à la règle.

En effet, si on prend l'exemple de la nourriture pré-cuite en sachet elle ne pourra offrir d'alternatives gustatives, c'est à prendre ou à laisser, le cuisinier créatif préfèrera alors toujours choisir sa propre recette et les ingrédients la composant.

Les circuits intégrés (ICs pour les intimes) sont en cela similaires à la soupe en sachet qu'ils sont peu onéreux, conviennent à un large public, mais ne sont pas au niveau de la grande cuisine analogique. Si par conséquent vous désirez concevoir un outil audio correspondant à 100% à votre vision et vos standards, il n'y a pas d'autre voie que celle d'une conception 'discrète'.

L'xpressor suit évidemment cette philosophie. L'ensemble du design de son circuit audio est nouveau et se compose uniquement de composants de très grande qualité. Une recette unique!

De plus, notre compresseur universel opère en permanence en mode class-A. Les transistors sont donc toujours conducteurs, ce qui permet d'atteindre une grande pureté du signal, une grande largeur avec de l'ouverture et du punch du fait de l'absence de 'crossover distortion'.

Auto Fast
Inspiré par ses grands frères: La semi automation commutable permettant de parfaites Attack en fonction des valeurs choisies par l'utilisateur.

Lire les détails

Le réglage du temps d‘attaque joue un rôle important dans le comportement du compresseur. Son paramétrage est donc une étape importante qui peut selon le contenue dynamique de la source s‘avérer difficile, que ce soit une piste seule, ou un mix stéréo complet.

Si un réglage très court est choisi, le compresseur pourra attraper les rapides pointes de niveau, mais le sustain du signal sera aussi du coup processé, ce qui peut se traduire parfois par une distorsion audible. Des temps d‘attaque plus longs réduisent d‘une façon non négligeable la distorsion mais le compresseur devient alors trop lent sur les transitoires les plus fortes.

C‘est là que la fonction Auto Fast rentre en jeux. Si vous réglez le temps d‘attaque sur 80 ms et enclenchez le mode Auto Fast, le temps d‘attaque sera automatiquement réduit sur les transitoires les plus courtes et fortes. Le compresseur réduit très rapidement le signal, l‘empêchant ainsi de passer à travers.

Le temps d‘attaque revient directement et automatiquement à son réglage de départ. L‘Auto Fast permet au compresseur d‘être rapide, mais uniquement lorsque c‘est nécessaire. Cette fonction agit seulement sur les transitoires les plus courtes et fortes; autrement les réglages de départ gardent la priorité.

Log Release
Cette courbe de release alternative suit une progression logarithmique plutôt que linéaire, permettant ainsi une compression très naturelle.

Lire les détails

Lire les détails

Ce sont les constantes temporelles et tout particulièrement le paramètre de release qui déterminent si le traitement sera transparent ou non à l'oreille. Une seule courbe de release ne permettant pas, en fonction de la source, de toujours obtenir un bon résultat, l'xpressor offre deux possibilités: Logarithmique ou linéaire.

Une courbe de release logarithmique à la particularité de voir sa constante temporelle diminuer au fur et à mesure que la réduction du gain augmente. L'avantage de ce phénomène réside dans le fait que les fortes et courtes impulsions (ex: les batteries) auront un temps de release court, alors que le reste du signal sera traité avec un release plus long. Le naturel du résultat est plus particulièrement appréciable en mastering et en compression de buss.

Le mode linéaire a lui de son côté un profil de release droit, sans le ralentissement dans la courbe de release observé en mode Log. Il sera donc approprié à un contrôle de la dynamique plus aggréssif, et tout particulièrement lorsqu'on voudra traiter des sources dont la période de 'decay' est assez courte.

Ratios Négatifs
La courbe de compression s'arque et descend! Ca pompe, ça joue en reverse, etc. - de supers effets de compression.

Lire les détails

Ratios négatifs– Qu'est-ce que cela veut dire exactement? Pour le savoir il vaut mieux d'abord se pencher sur comment fonctionne le ratio d'un compresseur:

• 1:1 Le signal reste linéaire, il n'y a pas de compression.
• 1:2 Après avoir passé le seuil (threshold) à partir duquel on commence à compresser, une augmentation de 2 dB à l'entrée donne une augmentation effective de 1 dB à la sortie.
• 1:∞ Après avoir passé le seuil, le signal de sortie reste le même quelque soit l'augmentation du niveau d'entrée (limiteur).

Avec un ratio négatif la courbe de compression s'arquet décroit en deçà du seuil. Plus le niveau d'entrée est élevé, plus le niveau de sortie diminue...parfait pour des effets de compression bien rythmés. Pour avoir un aperçu de l'extrême torture infligée à l'enveloppe du signal on pourra également engager le Gain Reduction Limiter...succès garanti!

Vers l'infini et au delà avec l'xpressor ;-)

Parallel Compression
Le signal direct et le signal compressé peuvent être mixés entre eux à l'aide d'un simple potard présent sur la façade avant de l'appareil.

Lire les détails

Lire les détails

La compression parallèle, aussi appelée 'New-York compression', est une technique consistant en un mélange entre le signal direct non-compressé et le signal compressé. Le but est ici de conserver les subtilités de la performance tout en nivelant la dynamique.

La commande de mix de l'xpressor permet de mixer les signaux traités et non-traités de  façon optimale puisque tout se passe dans la machine ce qui évitera, entre autres, les problèmes de câblage. 

On pourra par conséquent utiliser des réglages extrêmes de compression sans craindre de tuer la dynamique du morceau car sa structure initiale sera conservée.

Sidechain Filter
Le filtre coupe-bas ajustable du sidechain de l'xpressor lui évite de surcompresser ou de 'pomper' sur un mix contenant beaucoup d'énergie dans le grave.

Lire les détails

Lire les détails

L'xpressor comprend un coupe-bas sur le sidechain dont la fréquence est réglable. Il n'aura aucune incidence sur le signal audio lui même mais sur la manière dont il sera compressé. Le principe ici est d'avoir une 'compression en fonction du registre'.

Admettons que nous traitions un mix dont le pied de grosse caisse serait proéminent. Une compression traditionnelle large bande aurait sans doute comme conséquence un mix trop compressé car le pied de grosse caisse déclencherait trop de réduction de gain sur l'ensemble du mix.

La raison se situe au niveau de l'énergie excessive produite par le pied dans le grave. Le mix va en plus moduler en volume avec chaque coup de grosse caisse – bienvenu en musique électronique peut-être, mais certainement pas dans tous les genres.

Le filtre coupe-bas de l'xpressor réduit l'influence que les fréquences graves peuvent avoir sur la compression – une manière simple d'appliquer le bon niveau de réduction de gain sans effets néfastes sur le morceau.

Cette technique est particulièrement utile en mastering ou lorsqu'on traite l'ensemble d'un mix, mais on pourra aussi bien l'utiliser sur un buss ou une piste seule.

Sidechain Externe
Vous voulez déclencher la compression à partir d'une bande de fréquences ou accentuer le groove? L'entrée sidechain externe rend presque tout possible!

Lire les détails

L'entrée sidechain externe permet au compresseur d'être contrôlé par un signal autre que celui présent à ses entrées/sorties. Si une autre source est connectée à l'entrée sidechain externe de l'xpressor, la compression sera alors plus commandée par le signal connecté aux entrées principales mais par le signal présent à l'entrée du sidechain.

Un doublon préalablement égalisé différemment du signal d'entrée principal et connecté à l'entrée sidechain externe permettra par exemple de changer le focus du compresseur sur une partie différente du spectre audio. Une autre application typique consiste à envoyer le pied de grosse caisse sur l'entrée sidechain externe et faire compresser le signal principal en rythme avec ce dernier et ainsi augmenter l'impression de rythme de l'ensemble.

Les options créatives sont quasi infinies. La compression peut-être déclenchée en rythme, syncopée, ou à contre temps et ce à la volée! Des instruments individuels peuvent se voir donner plus de place dans le mix en fonction de leur rythme, des sons jusqu'alors statiques deviennent plus vivants et captivants...!

En plus de l'entrée sidechain externe l'xpressor comprend un envoi de sortie additionnel qui peut être utilisé pour envoyer une copie du signal d'entrée vers par exemple un EQ puis l'entrée sidechain – On aura alors plus besoin de créer un envoi depuis le DAW ou la console!

Limiteur de Réduction de Gain
Vous pouvez déterminer le montant maximum de compression que vous désirez voir appliqué à la source, et ce quelques soient les autres réglages, ou le niveau d'entrée!

Lire les détails

Une des fonctions spéciales de l‘xpressor est le limiteur de réduction de gain sur le courant de contrôle du compresseur. Ce limiteur ne se trouve pas dans le circuit audio, mais dans le circuit de contrôle du compresseur. Une fois actif, il limite le gain du courant de contrôle au niveau choisi sur le potentiomètre de réglage. En résumé: Quelque soit le niveau d‘entrée le montant de réduction de gain n‘excèdera jamais la valeur choisie sur le potard de GR Limit.

Imaginez le fader d‘une console de mixage comme image, avec votre main bougeant le fader pour « jouer » du compresseur. Si le fader était maintenant limité par un morceau de ruban adhésif, le compresseur ne pourrait réduire le signal qu‘à hauteur de ce niveau. Si le niveau d‘entrée baissait brutalement en dessous de cette limite, le fader serait monté de la même manière.

En revanche, si le niveau du signal augmentait davantage, le fader serait bloqué par le ruban adhésif et ne pourrait ainsi être monté, le niveau de sortie augmentant alors de la même manière que le signal d‘entrée.

Les moments forts d‘un arrangement peuvent garder leur dynamique car le GR Limit empêchera de dépasser les limites imposées. Des effets très intéressants peuvent être facilement obtenus, tels que du ducking ou de l‘expansion où seuls les passages les plus faibles sont réduits sans changer le reste de la dynamique.

Le Mode 'Warm'
L'xpressor peut offrir une deuxième couleur de son en altérant le spectre audio, le contenu harmonique et la réponse transitoire.

Lire les détails

Lire les détails

Cette fonction se résume par un limiteur de la vitesse de balayage ('slew rate'), réduisant ainsi la rapidité de sortie des étages d'amplification. Le spectre s'en trouve modifié, ainsi que les harmoniques et la réponse des transitoires.

Les transitoires rapides sont ralenties et le rendu sonore plus rond et resserré. Le comportement des étages de sorties étant modifié c'est tout le traitement fait avec l'EQ qui change avec cette fonction.

L'xpressor offre ainsi deux types de sonorités: La puissante transparence du circuit class-A 'discrete' et la richesse du grain en mode 'Warm'.

Indicateurs Analogiques Dynamiques à LED
Les indicateurs de réduction de gain modulent l'intensité de leurs LEDs afin de représenter l'action du compresseur d'une façon analogique.

Lire les détails

Lire les détails

Les indicateurs de réduction de gain sont des outils essentiels à l'évaluation du traitement effecué par l'mpressor. Des VU-mètres plus ou moins précis sont souvent utilisés sur d'autres machines, mais du fait de l'inertie de l'aiguille, ces indicateurs ne sont valables que sur des paramètres temporels moyens.

L'autre type d'indicateur de niveau très prisé est la chaine de LEDs. Malheureusement, elle présente aussi des lacunes: Avec des drivers standards, les valeurs intermédiaires sont affichées de manière imprécise et brutale, la chaine de LEDs ne pouvant alors représenter que des valeurs imprécises dans un interval donné.

elysia résouds ces problèmes en introduisant l'affichage analogique dynamique qui combine les avantages cumulés des VU-mètres et chaine de LEDs. L'indicateur est basé sur des LEDs mais un circuit spécial permet d'afficher les valeurs intermédiaires en faisant varier l'intensité lumineuse des LEDs.

Une manière très analogique d'afficher le fonctionnement du compresseur: C'est très rapide avec des transitions fluides. L'utilisateur bénéficie donc d'un outil efficace de monitoring de l'opération de réduction de gain, car ce qu'entendent les oreilles, les yeux peuvent alors le voir.

Potentiomètres Crantés
Tous les potentiomètres de l'xpressor ont 41 crans, ce qui représente un grand avantage lorsqu'on désire rappeler des réglages rapidement et précisément.

Lire les détails

Lire les détails

L'xpressor 500 bénéficie de potentiomètres crantés pour tous ses réglages. Outre des recalls précis et rapides, les 41 crans permettent aussi d'accéder à un large éventail de réglages. Leur prise en main est sûrement quelque chose que vous apprécierez également ;-)

Données Techniques
Si vous êtes intéressés par la partie “mesures” et les détails techniques concernant l'xpressor vous devriez aller voir par là.

Lire les détails

Lire les détails

Résponse en fréquence:                 <10 Hz - 400 kHz (-3,0 dB)
THD+N:
@ 0 dBu, 20 Hz - 22 kHz, Mix 0 %             
@ 0 dBu, 20 Hz - 22 kHz, Mix 100 %
@ +10 dBu, 20 Hz - 22 kHz, Mix 0 %             
@ +10 dBu, 20 Hz - 22 kHz, Mix 100 %


0,002 %
0,006 %
0,003 %

0,056 %
Bruit de fond:
20 Hz - 20 kHz (A-weighted)

-94 dBu
Plage dynamique:
20 Hz - 22 kHz

115 dB
Niveau maximum:
Entrée
Sortie

+21 dBu
+21 dBu
Impédance:
Entrée
Sortie

10 kOhm
68 Ohm